Lionel Valdan : « Impliquer les adhérents dans un projet commun et les accompagner dans la proximité »

Réseau de 200 conseillers spécialisés dans l’accompagnement de dirigeants de très petites entreprises, Rivalis a créé des relais d’animation régionaux en partenariat avec ses adhérents. Les détails avec Lionel Valdan, co-dirigeant de l’enseigne.

COMMENT CONCEVEZ-VOUS VOTRE RÔLE DE TÊTE DE RÉSEAU ?

Avant toute chose, la tête de réseau fixe un objectif au réseau, en termes de stratégie et de développement, puis il met à disposition des partenaires les moyens nécessaires pour l’atteindre : la transmission du savoir-faire, les outils informatiques, un intranet, un plan de communication... Rivalis est un réseau de 200 conseillers spécialisés dans le conseil aux très petites entreprises (TPE). Notre réseau fournit une formation initiale de 200 heures, des outils informatiques, une stratégie communication, mais surtout une méthode d’analyse et un logiciel pour aider les conseillers à accompagner les chefs d’entreprises dans la réalisation de leurs objectifs. Nous comptons 6 000 utilisateurs et notre but est depasser le cap des 25 000 usagers dans 4 ans. Nous appuyons ce développement sur nos partenaires conseillers, tout en les laissant libres de se fixer leurs propres objectifs : pour certains, Rivalis est une activité principale qu’ils exercent à temps plein ou non, tandis pour d’autres c’est une activité complémentaire. Cette souplesse contribue à la réussite du réseau : un juste équilibre entre contrôle et liberté. Enfin, la tête de réseau doit fédérer tous les chefs d’entreprise indépendants qui constituent son réseau. Rivalis a fait le choix de développer l’enseigne en partenariat avec ses adhérents. Pour ce faire, nous avons mis en place un extranet qui favorise le partage de l’information et l’émergence d’idées nouvelles. Nous avons créé des commissions collaboratives auxquelles les conseillers qui le souhaitent peuvent participer et huit bureaux régionaux, chacun coordonné par deux adhérents. Ces changements permettent d’impliquer les adhérents dans un projet commun et de les accompagner dans la proximité.

COMMENT AVEZ-VOUS FAIT ÉVOLUER VOTRE CONCEPT DEPUIS SA CRÉATION ?

Depuis le lancement du réseau en 1996, nous élaborons de nouveaux outils ou fonctionnalités pour nos adhérents, mais le métier des conseillers Rivalis n’a pas fondamentalement évolué. Par contre, depuis 3 ans, nous avons intégré une nouvelle culture de la communication. Nous avons instauré une redevance publicitaire et nous avons lancé une grande campagne de communication nationale, notamment sur RTL. Ce changement d’orientation vise à renforcer la valorisation de leur fonds de commerce. Autre évolution d’importance, nos contrats ne comportent plus d’exclusivité territoriale depuis 2 ans. En effet, puisque les adhérents ont tous des objectifs différents et qu’ils souhaitent travailler ensemble, cette clause était devenue un frein aberrant. Aujourd’hui, 90 % des membres du réseau œuvrent sur des secteurs non-exclusif.

QUEL RÔLE L’ADHÉRENT PEUT-IL JOUER À L’INTÉRIEUR DE VOTRE RÉSEAU ?

Le réseau Rivalis favorisant la libre orientation de ses membres, 80 % de nos adhérents fonctionnent seuls en tant que consultants. Les 20 % restant ont monté un cabinet, parfois en s’associant. Nos partenaires peuvent également proposer des prestations complémentaires liées à leur ancien métier, jusqu’à 10 % de leur chiffre d’affaires. Les partenaires qui souhaitent s’investir dans l’enseigne peuventparticiper à des commissions sur 4 thématiques (métier, produits, communication-marketing, animation) ou devenir formateurs sur leur région, pour aider les nouveaux adhérents à s’installer et signer leurs premiers clients. Le conseiller formateur se sert alors la méthode Rivalis pour accompagner les nouveaux chefs d’entreprise. Actuellement, notre enseigne compte 30 conseillers formateurs sur le terrain et 6 autres au siège, parmi lesquels figurent 3 adhérents.

BILAN DE L’ANNÉE ÉCOULÉE ET PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT

La situation économique de crise est favorable à notre réseau : les patrons de TPE sont inquiets et ont besoin de conseils sur la stratégie à adopter. En 2011, nous avons accueilli 25 nouveaux adhérentset en 2012, nous espérons intégrer 50 autres conseillers. Nous orientons nos efforts sur le marketing et la communication. Nous serons aussi présents pour la première année à Franchise Expo Paris. Autre grand axe de développement, nouer des partenariats avec des prescripteurs de notre méthode comme les experts-comptables ou les grands groupes.


18/03/2012


« Communiqués de presse