Le réseau Rivalis aide les commerçants frappés par le mouvement des gilets jaunes

 

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, les commerçants estiment avoir perdu entre 25% et 70% de leur chiffre d’affaires. Le réseau Rivalis met des solutions en place pour limiter les pertes et répondre à l’angoisse des commerçants frappés par le mouvement.

Dès les premiers jours du début du mouvement des « Gilets jaunes », les conseillers Rivalis nous ont fait part des difficultés de leurs clients et notamment des commerçants, premiers touchés par la perte de chiffre d’affaires. Voici le témoignage et les premiers conseils de Patrick Page, Conseiller Rivalis en Bourgogne.

Identifier les bons interlocuteurs

« Il faut d’abord identifier les interlocuteurs influents qui peuvent faire bouger les choses » indique Patrick Page, Conseiller Rivalis qui accompagne une pharmacie en difficultés depuis quelques semaines. L’officine est située à proximité d’un point de rassemblement central, des manifestants en gilet jaune, mais également à l’intérieur d’un centre commercial. La perte de chiffre d’affaires pour la journée de samedi uniquement, s’élève à 800 €.

Ne pas attendre

Le mot d’ordre de Patrick Page :  » Ne pas mettre les tiers, à savoir, les fournisseurs, les banques et l’URSSAF, au pied du mur ». Avec sa cliente, ils ont pris les devants. Patrick a rédigé et envoyé des lettres argumentées pour expliquer la situation aux tiers en question.

« J’ai écrit au sous-préfet du département afin qu’il s’assure que la circulation reste possible pour accéder au centre commercial, puis j’ai écrit au directeur du centre commercial afin qu’il prenne conscience des difficultés de ma cliente, liées à ce blocage et obtenir un soutien. Enfin, j’ai écrit aux fournisseurs pour leurs demander de reporter les échéances, j’ai écrit au banquier pour obtenir une facilité de trésorerie. Il ne faut pas attendre. Prévenir les personnes concernées, même 24 H avant les échéances, est primordiale. Le maître mot, c’est bien, la communication »

Sans cette démarche et en raison de la perte de fréquentation et donc du chiffre d’affaires, la pharmacie s’ancrait dans une situation financière très préjudiciable pour son avenir.

Il tempère « Dans les lettres, il ne faut pas non plus être alarmiste, il faut rassurer les tiers. La plupart des indicateurs sont au vert. La progression de l’officine est bonne, les marges remontent, etc. »

Ne pas baisser les bras !

Patrick, conseiller Rivalis, continue à accompagner coûte-que-coûte sa cliente, comme le font tous les jours, les 522 conseillers Rivalis au quotidien.

Les conseillers relèvent des défis aux côtés des patrons d’entreprise. Ils sont aussi déterminés que les « gilets jaunes » dans leurs revendications.

Quelques constats suite au mouvement des gilets jaunes

Dans la grande distribution, la perte de chiffre d’affaires est estimée entre 35% le samedi 17 novembre et 18% le samedi 24 novembre. Dans la semaine, elle s’est échelonnée entre 8% et 15%.

Les baisses de chiffre d’affaires peuvent atteindre 60% à 70% pour certains artisans bouchers, coiffeurs ou boulangers, tandis que les pertes pour les marchés de gros sont évaluées à entre 30% et 40%.

En région, les fédérations des commerçants, les chambres de commerce et d’industrie, commencent à tirer la sonnette d’alarme. Par exemple, dans l’Hérault, les manifestations « ont entrainé un ralentissement et du chiffre d’affaires de 71% » et « la baisse moyenne de fréquentation est de 60% par rapport à 2017 ». Autre exemple, la présidente de l’Union de la bijouterie – horlogerie affirme que la perte du chiffre d’affaires est comprise entre 58% à 62 %.

Les Conseillers Rivalis toujours aux côtés des patrons…

Face au problème des gilets jaunes qui génèrent des pertes en chiffre d’affaires, mais aussi les difficultés de trésorerie ou de manque de rentabilité des entreprises, les Conseillers Rivalis sont présents aux côtés de leurs clients et mettent en place une méthode qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années : le Pilotage d’Entreprise. Lisez ou relisez la dernière enquête clients Rivalis


Vous êtes commerçant et vous connaissez la même situation ? Rencontrez un Conseiller Rivalis