Avec « Un masque et ça repart », les petites entreprises vont recevoir des milliers de masques gratuitement.

Face à la crise économique liée au Covid19, Damien et Lionel Valdan, deux entrepreneurs alsaciens et cofondateurs du réseau Rivalis, lancent le mouvement associatif “Un masque et ça repart !” pour soutenir la relance des petites entreprises. L’idée ? Envoyer des masques gratuitement à toutes les TPE qui en ont le plus besoin !

Avec Un masque et ça repart ! chacun peut aider concrètement son artisan ou son commerçant de quartier”, indique Damien Valdan, Président de l’association. Nous collectons les dons, achetons des masques homologués et nous les envoyons gratuitement aux petites entreprises qui en font la demande (directement chez eux ou dans un point relais).

En quelques jours, l’association a collecté des dons pour 6800 masques. Il faut deux masques par jour pour qu’un artisan puisse travailler, cela représente 3400 jours de travail. “La demande de masques par les petites entreprises explose et nous faisons notre possible pour y répondre. Il nous manque à ce jour près de 81 000 masques à distribuer. Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés pour faire grimper la cagnotte et aider un maximum de TPE !” indique Lionel Valdan.

Pourquoi y a-t-il urgence ? D’après les données du site Petite-Entreprise.net, qui prend régulièrement la température des petites entreprises, les TPE sont déjà dans le rouge et n’ont qu’un à deux mois devant elles pour redémarrer. “Si on veut les sauver de la crise économique liée à la crise sanitaire, il faut agir immédiatement !” ajoute Damien Valdan. “Nos artisans, nos commerçants font partie de notre quotidien, de nos modes de vie, il faut absolument leur venir en aide.

Pour faire un don ou s’inscrire pour demander des masques, une seule adresse : www.un-masque- et-ca-repart.org.

Vidéo de lancement
Facebook
Twitter